Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 janvier 2019 1 21 /01 /janvier /2019 17:19

 

 

 

Partager cet article
Repost0
2 janvier 2013 3 02 /01 /janvier /2013 16:41
BONNE ANNEE 2013
Mots clés Technorati : ,,
Partager cet article
Repost0
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 14:24
Tous ses personnages ont été réalisé par le gardien et les familles du lotissement de la pièce de l’étang à st Fargeau Ponthierry
Partager cet article
Repost0
30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 08:42

IMG_5902

Héloïse et Abélard

 

IMG_5904

Ses deux statues sont sur l’esplanade Robert Le Pieux à Melun devant la cité universitaire.

(Robert Le Pieux  Roi de France mort à Melun en 1031)

 

IMG_5907

ABELARD(1079-1142)

Pierre arrive à paris vers 1100, il est chanoine et étudie la philosophie scolastique auprès de Guillaume de Champeaux.

il devient orateur, philosophe, mais aussi poète et musicien, il transporte en 1102 sont enseignement de philosophie et de rhétorique à Melun puis à Corbeille-Essonne.

Il crée à Paris en 1108 l’école de Sainte-Geneviève.

 

IMG_5908

HELOISE (1101-1164)

Héloïse est la nièce du chanoine Fulbert,il la confit à Pierre Abélard pour son éducation .

Mais entre eux nait une passion et Héloïse attend un enfant de Pierre Abélard.

Abélard la cache dans sa famille en Bretagne , jusqu’a la naissance de l’enfant un garçon Pierre Astrolabe, alors qu'elle avait à peine 18 ans et qui fut confié à la garde de la sœur d'Abélard, Denise.

Pour apaiser la colère de son oncle Fulbert, Héloïse et Abélard se marièrent secrètement, et Héloïse, poussée par Abélard, entra au couvent d'Argenteuil comme sœur converse. La famille d'Héloïse chercha pourtant une dernière vengeance en châtrant de force.

Pierre Abélard lui propose donc de venir au Paraclet (le consolateur en latin), sanctuaire qu'il avait créé quelques années auparavant et où il avait enseigné. Elle accepte et s'y installe avec les autres sœurs du couvent. Finalement Abélard meurt. Héloïse fait tout le nécessaire pour être ensevelie avec son amant. Elle meurt à son tour le 16 mai 1164.

 

Fichier:Paryż père-lachaise heloiza.JPG

Tombeau d’Héloïse et Abélard au cimetière du Père La Chaise ou le couple repose depuis 1817

Partager cet article
Repost0
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 09:06

 

255

Porte de l’église Notre Dame de l’Assomption à Villeneuve sur Yonne

Photo gâcher par échafaudage

 

251

Statue de la vierge et l'enfant au milieu de la porte

 

257

Le tombeau du Christ

 

Dommage  le présentoir des cartes postal, sur la gauche une chaise avec une boite pour la quête, le panneau avec les photos et les explications

Partager cet article
Repost0
25 juin 2011 6 25 /06 /juin /2011 08:38

IMG_5809 - Copie

Ce bronze ce trouve dans le parc de la mairie de Melun, il a été acquis en 2006 suite à une exposition de cet artiste à l’espace st Jean.

Cet homme donne sont cheval à sont fils, un grand moment dans la vie de cet homme et pour l’enfant qui apprend à monter, une belle scène de la vie le partage, l’apprentissage pour l’enfant qui plus tard volera des propres ailes.

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 10:05

 

 

Bonne et Heureuse Année 2011

 

avec l'atelier du pere noel

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 19:59
Je suis retourné une trentaine d'année plus tard en Août 2009, quand j'étais adolésant j'allais l'explorer avec mes copains.
Trente ans après elle me livre ses secrets,la j'ai pu rentré dans ses entrailles, voir, touché ses créations qui on été confectionné par des différents artistes, monté jusqu'au sommet pour pouvoir touché les arbres,arrivé en bas après la visite on peut la voir fonctionné.
Dedans nous n'avons pas le droit de prendre des photos des oeuvres qui on été réalise,pour voir ses choses,les comprendre il faut venir la voir,une visite guidé avec l'explication des oeuvres et du travail des personnes qui on réalisé cette sculture. 
 
    
Partager cet article
Repost0
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 14:30
                                                              animation au truffauf de ponthierry
Partager cet article
Repost0
14 décembre 2010 2 14 /12 /décembre /2010 08:58

 La première fois que j ai vue cette machine j'avais 14 ans avec deux copains Pascal et Noel en 1974. 

 

 

Cyclop3.jpg

 

 

S'est Pascal qui avait découvert cette machine en allant a Milly la foret par le chemin du tacot.

Intriguer par des bruits dans la foret,  il s'arreta et alla voir se que c'était .

Il tomba sur cette chose, au début qui ne ressemblait a rien, il s'est demander se que c'était .

Le lendemain il nous parla de se qu'il avait vu dans la foret, de nous la faire voir le mercredi suivant.

Le mercredi arrive et l'après midi nous partons voir cette machine dans la foret, au début je ne suis pas trop rassurer par rapport a mes deux potes, eu il sont excités surtout Pascal qui est pressé de nous faire voir cette chose.

Nous arrivons près de la machine,nous entendons des bruits,nous allons voir en faisant attention de ne pas se faire voir comme des voleurs et la, nous tombons sur une clôture,derrière la machine  un immense enchevêtrement de ferraille avec un wagons de marchandise suspendu sur la machine.

 Nous apercevons des gens ,ont les observent,ont se demandent se qu'il font. 

Nous repartons sans faire de bruit car nous avons peur de nous faire prendre, nous décidons de revenir le mercredi d'après pour visiter la machine car sa nous intriguait.

Le mercredi arrive, on retourne voir la machine,on arrive au grillage personne donc on décide de rentré dedans,moi j'avais peur de me faire prendre pas très rassurer,j'arrive a rentrer avec la peur au ventre.

Pascal et Noël sont déjà en train d'explorer les alentours,il y a du matériel de chaudronnerie, un groupe électrogène et divers chose pour travailler, moi je regarde plus ce qui se passe autour que de faire comme mes copains, j'ai peur que les gens arrivent,un moment on se retrouvent devant un escalier qui rentre dans la machine avec une grande porte en fer fermé avec un cadenas, Pascal veut aller voir se qu'il y a dedans, donc on refait le tour pour trouver une entrée et la on tombe sur une cheminée voila notre ticket d'entrée.

Pascal et Noël sont rentré les premier en escaladant la cheminé de brique rouge jusque la charpente métallique de la machine et sont rentré dedans pendant que je faisait le guet,après se fut mon tour de rejoindre Pascal car Noël venait me remplacer pour que j'aille voir moi aussi,même exercice pour moi, rentré dans la machine et après se fut la visite, sur la premier plate forme il y avait une grosse caisse qui ressemblait a un cercueil après on empruntaitun escalier sur la gauche un tableau avec plein d'interrupteur, pour arriver sur une autre plate forme ou la il y avait une petite pièce avec une table au milieu, un petit coin cuisine, j'ai appris plus tard que c'était dans cette pièce que vivait les personnes quand elles venaient travailler sur la machine.

En face de la pièce,des pignons des roues,  je me demandais a quoi sa pouvait servir, la visite s'arrête la nous ne pouvons pas allé plus loin, je ressort de la machine ,une fois dehors on regarde se grand wagons de marchandise posé sur des rails et suspendu dans les airs,la question que l'on se pose mais a quoi sa serre?

La réponse nous l'aurons plus tard un jour alors que nous venions après plusieurs visites, nous somme tombé sur le propriétaire de la machine que nous avions appeler (la machine infernal) mais en fait elle fut baptisé le CYCLOP le propriétaire Jean Tinguely et sa femme Niki De Saint-Phalle nous expliqua se qu'il voulait faire avec cette masse métallique de 22 mètres de haut. 

Le Cyclop une sculpture monumentale ,commencer en 1969 pour la structure et dure 10ans.

15 autres années avec la contribution d'autres artistes pour y assemblées les idées de chacun

En 1987 Jean et sa femme décidèrent de donné le Cyclope a l'état afin d'en conservé son état.

La sculpture fut inauguré et ouvert au public en 1994.

 

  Cyclop6.jpg

     une des oreilles du cyclop et le wagon monté sur les cimes des arbres évoquant les horreurs nazies

 

  cyclop.jpg

Sa face conçue par NIKI DE SAINT PHALLE est recouverte de milliers d'éclats de miroir qui réfléchissent les mouvements de la foret,la lumiere de la nature,de sa langue s écoule un filet d'eau,on dirait un toboggan.

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : La Gazette de Gerard
  • : Photograhie, Evénement , Balade
  • Contact

Recherche

Archives

Pages

Liens